menu menu menu menu menu menu menu menu
Musée Franco-Australien de Villers-Bretonneux

A Villers-Bretonneux

Sites commémoratifs à Villers-Bretonneux

 

Mémorial national australien

Memorial australien

Sur la route D23 en direction de Corbie.

Dessiné par l’architecte Sir Edwin Lutyens et inauguré le 22 juillet 1938 par le Roi George VI d’Angleterre, cet imposant monument de pierre blanche précédé d’un cimetière du Commonwealth, se compose d’une haute tour centrale reliée aux deux pavillons d’angles par de simples murs sur lesquels sont inscrits les noms de 11 000 soldats Australiens morts en France, disparus ou n’ayant pas de sépulture connue.

Chaque année s’y déroule la cérémonie de l’Anzac Day.

 

Monument aux morts français

monuments aux mortsPlace Charles de Gaulle

Inauguré en 1929, il se compose d’une stèle en granit rouge sur un socle en granit bleu ainsi que d’une statue de femme éplorée qui tient dans sa main droite une couronne et dans la gauche une palme.

Au bas du monument se trouve une plaque portant l’inscription suivante : « souvenir aux amis australiens morts pour la libération de Villers-Bretonneux ».

 

Cimetière Adélaïde

Soldat inconnuSur la route D1029 en direction d’Amiens

En 1993 furent exhumés au cimetière Adélaïde les restes d’un soldat inconnu.

Ce dernier repose maintenant dans la chapelle du mémorial australien de la guerre à Canberra.

Une stèle gravée rappelle cet évènement.

 

Borne "Touring Club"

borneSur la route D1029 en direction de Saint Quentin

Pendant les années qui suivirent la fin de la première guerre mondiale, les Touring Club de France et de Belgique décidèrent de marquer la ligne de front telle qu’elle était lors de l’offensive victorieuse de la deuxième bataille de la Marne le 18 juillet 1918, de la Mer du Nord à la frontière Suisse (750 km). Leur nombre est de 119.

Hautes d’1m, ces bornes en granit rose sont l'œuvre du sculpteur Paul Moreau-Vauthier. Elles sont coiffées d'une couronne de laurier surmontée d'un casque (belge, britannique ou français selon le secteur). Sur les côtés, est représenté l’équipement du soldat de l’époque : grenades, bidon et étui de masque à gaz. Des palmes sont gravées sur chaque angle tandis qu'on trouve l'inscription "Ici fut repoussé l'envahisseur" sur l'un des côtés.

 

La mairie

MAIRIE

Située à l’entrée du petit jardin devant la mairie, une plaque commémorative sculptée en bronze et conçu par l’Australien Dr Ross Bastiaan, relate – en français et en anglais – la bataille de Villers-Bretonneux.

De nombreuses références à l’Australie se retrouvent également dans les noms des rues de Villers-Bretonneux : rue du Victoria, rue de Melbourne, place Robinvale.

 

Monument au char

Sur la route D168, en direction de Cachy, un petit monument rappelle le premier duel de l’histoire entre chars allemands (A7V) et chars britanniques (Mark IV et Whippets) le 24 avril 1918.

Monument au charPour cette bataille, treize A7V sont divisés en 3 groupes d’attaque :
- le premier, composé de 3 A7V, sur Villers-Bretonneux
- le deuxième, composé de 6 A7V, sur la lisière sud de Villers-Bretonneux et le bois d’Aquenne
- le troisième, composé de 4 A7V, sur le village de Cachy.

La bataille terminée, deux chars resteront sur le terrain : le
« ELFRIEDE » et le « MEPHISTO ».

Après le repli allemand dans le secteur, le « Mephisto » fut récupéré par les troupes australiennes et envoyé en Australie comme trophée de guerre. Il demeure exposé au Queensland Museum de Brisbane. Il se trouve être de nos jours, le seul char A7V visible et rescapé du ferraillage.

Une maquette du char Mephisto à l’échelle 1 / 12,5 est exposée dans le musée franco-australien de Villers-Bretonneux.

 

Croix de Villers-Bretonneux

Dans le petit jardin derrière l’église, se trouve une réplique en pierre (offerte à l’ANZAC day 2008) de la croix de bois qui fut érigée par le 51ème Bataillon Australien sur le champs de bataille le 24 avril 1918. L’original, emmené en Australie en 1956, se trouve maintenant dans la cathédrale Saint Georges à Perth.

 

Cimetière Crucifix Corner

Sur la route D23 en direction de Démuin

Dans ce cimetière, regroupant des tombes de soldats du Commonwealth et de l’Empire Français, se trouve une plaque en pierre portant l’inscription suivante : « Aux Héros morts pour la défense de Villers-Bretonneux. 24-25 avril 1918. Les habitants, reconnaissants. »

 


 

Croix
Croix de Villers-Bretonneux

Crucifix Corner
Crucifix Corner